1) Être déconnecté d’internet

J’ai mis mon téléphone en mode « avion » afin de ne pas être dérangé. Ainsi coupé du monde, je suis resté concentré sur mon travail.

2) La planification

J’avais la veille planifié les tâches sur lesquelles j’allais travailler dans le train. Ainsi, je me suis mis au travail dès mon arrivée à mon siège.

3) Le timing était défini

Le transport ayant une durée prévue, je savais que j’avais 2h pour finir mon travail pour l’aller et 2h pour le retour. Définir le temps que l’on veut mettre pour finir un travail permet d’être plus efficace.

J’en parle dans cet article : ► https://thomasghys.fr/comment-parkinson-ma-permis-de-faire-plus-en-moins-de-temps/